Isla San Lucas, Costa Rica

Découvrez la fascinante Isla San Lucas, sa beauté naturelle et l’intrigante histoire qu’elle renferme

Isla San Lucas, Costa Rica
Isla San Lucas
© Roberto Fernández-Morales

La Isla San Lucas (Île San Lucas), appartient au canton de Puntarenas, au Costa Rica, qui se trouve dans l’océan Pacifique, à 8 km de la ville de Puntarenas, dans le golfe de Nicoya. Cette lointaine et tranquille île d’eau douce constitue le Refuge de Vie Sauvage Isla San Lucas, dont l’objectif principal est sa protection, puisqu’il s’agit d’un endroit fascinant que les peuples indigènes utilisaient comme lieu de sépulture entre 1.500 et 800 av. J.C., en plus de son énorme biodiversité et de ses magnifiques plages paradisiaques.

Sur cette magnifique île, vous pourrez trouver une faune riche : des singes hurleurs, des araignée, des écureuils, des tatous, des faisans, des cerfs, des ratons laveurs, des fourmiliers, des serpents, des crocodiles, des chauves-souris ainsi que beaucoup d’autres espèces de reptiles et d’oiseaux, en plus des requins-marteaux, des raies manta et des tortues qui vivent dans ses eaux. L’incroyable et abondante végétation, comme le manguier et le prunier d’Espagne, le figuier étrangleur, le gommier rouge (ou l’arbre à touriste), parmis beaucoup d’autres, renforcent de cette manière la merveilleuse nature qui vit sur cette île.

Même si, d’un autre côté, cette île possède un passé historique assez intéressant, puisqu’elle a été fondée par le dictateur Tomás Miguel Guardia Gutiérrez en tant qu’établissement pénitentiaire où les criminels les plus dangereux du Costa Rica étaient emprisonnés, c’était une des prisons les plus dures et les plus strictes du pays. Des atrocités telles que l'agglomération de soixante prisonniers dans une seule cellule, dormir par terre, et le droit à une seule heure de soleil par jour, l’emprisonnement d’adolescents de quatorze ans pour vol, de terribles maladies, la faim, les assassinats, etc., étaient quelques-unes des horribles souffrances que devaient supporter les internes de cette prison. C’est pour cette raison que de nos jours, elle est considérée comme un lieu historique important pour les touristes qui souhaitent connaître l’histoire cruel de la prison, les conditions inhumaines et quelques-unes de tortures dont souffraient les prisonniers (comme la torture du hueco et la plancha). Dans cet incroyable décor, a eu lieu la condamnation de José León Sánchez, prisonnier et auteur du roman La Isla de los Hombres Solos, basé sur ses propres expériences, ce qui a fait de cette prison une des prisons les plus connues au niveau international. La prison a finalement fermé en 1991. Un des attraits les plus intéressant de cette prison sont les centaines de graffitis et de dessins de grande taille à haute connotation sexuelle qui se trouvent sur les murs des cellules, comme La chica del Bikini Rojo ou La Chica del Consuelo, en plus d’autres œuvres à grandeur nature plus élaborées, selon la légende, avec le sang d’une infirmière assassinée dans la prison.

Découvrez beaucoup plus de choses surprenantes sur cet endroit effrayant, où les plus curieux et les plus aventuriers pourront connaître les vérités les plus occultes entre ses murs.

Plus d'informations:

Emplacement:

Golfe de Nicoya, Puntarenas, Costa Rica.

Carte Interactive:

Hôtels

Faites vos réservations d'hôtel ou appartement:

Offre de Vols:

Comparez les offres de vols et faites vos réservations à l'avance pour économiser de l'argent

Location de Voitures

Trouvez la plus large offre de location de voitures pour vos vacances:


Copyright VoyageCostaRica.org © - All rights reserved.